AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
15% de remise sur une sélection Xiaomi ...
Voir le deal

Partagez
 

 Act I - Invictus (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gaïa Azul
Gaïa Azul
+ avatar : C. Russo
+ métier/études : Je te vends ce que je veux. Des légumes.
+ bouteilles à la mer : 201

Act I - Invictus (Libre) Empty
MessageSujet: Act I - Invictus (Libre)   Act I - Invictus (Libre) EmptyDim 4 Mai - 21:39

"Il a tourné sa vie dans tous les sens
Pour savoir si ça avait un sens l’existence"

Le crépuscule, sur ma tête, prend ses quartiers. La nuit prêtresse débarque, requinquée. Prête à reprendre le trône qu’elle se dispute à son frère jour. Nuit le nargue silencieusement. Allumant les veilleuses étoilées. Elles brillent au-dessus de mon crâne. Il aura fallu une dispute. Des mots couteaux-sales, dans ma chair, plantés. J’ai le cœur qui saigne et les neurones en vrac. Les neurones patraques. Il aura fallu un mal entendu et une étendue de reproches pour lancer l’attaque. Aucune défense, pas assez de distance pour l’voir venir, le coup. Il aura fallu d’un rien. D’un si peu. D’un bout. Une phrase balancée, furtive, grenade : « J’fais ce que je veux ». L’insolence princière qui a débarqué et là, Papa a vu rouge. Rouge colère. Rouge indignation. Rouge « sors d’là ». Menton levé, torse bombé (que du chiqué, sur le papier), j’ai claqué la porte. Clac. Crack. Un morceau qui s’est décollé. Un bruit pas agréable. Un goût de rouille sur la langue et le cœur qui est remonté et qui, aux bords de mes lèvres s’est vite retrouvé. C’était vraiment dégueulasse. Vraiment pas beau à voir. Laid comme les sept péchés capitaux. Alors ? J’ai couru. Je cours encore. Au présent. Indicatif : foutu. J’ai fui. Mes yeux cherchent la vieille cabane. Mes yeux ont du mal, dans l’obscurité. Mais, finalement, je la vois se dresser, devant. Ruine intemporelle à atours irréels. J’avance précautionneusement. Dans la hâte et l’affliction, j’ai pas pensé. Penser comme : emporte des trucs à bouffer. Ta veste. Un cutter. Parce que. J’sais pas, moi, ce qui rôde. J’sais pas c’qui minaude, dans le noir, tous les soirs. J’sais pas. Je pousse la porte. « Dans les ténèbres qui m'enserrent. Noires comme un puits où l'on se noie ». Je rends grâce aux dieux, quels qu'ils soient.Pour mon âme invincible et fière. Non, je ne flippe pas.

Invictus

-----------

baby we both know that
the nights were mainly made for saying
things that you can't say tomorrow day

Caï Henoe
Caï Henoe
+ avatar : tom
+ bouteilles à la mer : 57

Act I - Invictus (Libre) Empty
MessageSujet: Re: Act I - Invictus (Libre)   Act I - Invictus (Libre) EmptyMer 7 Mai - 10:30

jouer avec les limites, caï il adore ça, mais il semblerait que ce soit plus elles qui s'amusent avec lui. là, dans le noir. la nuit tombée, seules les étoiles transpercent l'obscurité. d'ordinaire, ses genoux sont plus difficiles à faire trembler, ses dents à faire claquer et son coeur à palpiter. dans sa tête, tout est clair, il enferme chacune de ses peurs dans des cases qu'il verrouille à double tour et jette la clef.
soupir. il a marché, marché, marché, des minutes, des heures, qui se sont transformées en jours, qui sait. ça fait tellement longtemps qu'il en a perdu la notion du temps. puis finalement, changement de décor. une cabane. bois vieilli, usé, par le temps, les cinq éléments. il s'est approché. perdu dans son exploration, la nuit est tombée. dans le noir il s'est retrouvé, le rationnel tout émoustillé, faisant des vagues et des soubresauts, au moindre bruit, craquement de bois, d'animaux dans la forêt. ou peut-être que c'était son esprit qui imaginait tout. on arrêtera les films d'horreur, c'est décidé, c'est promis.
allez, que les fouilles commencent. chaque recoin, chaque fissure, chaque latte de bois, rien ne lui a échappé. pas de passage secret, pas de démons cachés dans le placard, juste quelques toiles et des poussières. qu'est-ce qu'il est en train de chercher caï d'ailleurs ? on ne sait pas. il se familiarise avec les lieux, c'est ça façon à lui. tout connaître, tout palper, mémoriser, les détails surtout. enfin il se pose sur cette chaise, dont le quatrième pied s'écroulera d'ici une, deux, trois, secondes, voilà c'est cassé. et lui il est tombé. fracas. gros bruit. qui dissimule le second. des pas, et la porte qui s'entrouvre.
Gaïa Azul
Gaïa Azul
+ avatar : C. Russo
+ métier/études : Je te vends ce que je veux. Des légumes.
+ bouteilles à la mer : 201

Act I - Invictus (Libre) Empty
MessageSujet: Re: Act I - Invictus (Libre)   Act I - Invictus (Libre) EmptyMer 7 Mai - 19:54

"Il a tourné sa vie dans tous les sens
Pour savoir si ça avait un sens l’existence"

Le sang afflux à mes tempes, le bourdonnement martyrise mes tympans. J’ai le cœur qui frappe, angoissé, contre ma cage thoracique. La témérité se tire. Elle se planque bien au fond, se recroqueville derrière son ennemie jurée : peur. Peur la regarde, méprisante, sur ses lèvres flotte un sourire. Chafouine. Témérité tremble. Je tremble. Un peu, on pourrait me confondre avec une feuille. Légère et, SSSSSSSS un seul coup de vent, comme un coup de dent, la feuille s’envole puis, tombe à terre. Mes yeux en soucoupes embrassent le noir qui règne maître des lieux. La vieille cabane. Elle est là depuis. Depuis les temps dont on ne se souvient plus. Lointains. Des temps dont on ne parle plus. Vilains. Pourtant, elle est comme ce repère. Elle est comme la gardienne, la protectrice des cœurs fâchés, des cœurs brisés, des cœurs craintifs. Pourtant, le bruit m’inquiète. J’ai les jambes récalcitrantes, elles sont en alerte. Flageolantes prêtes à me trahir. Je ne veux pas d’un autre Crack. Pas d’un autre Boom. Mes genoux en ont marre. Ils croulent sous les pansements. Reliquats de cette fascination perverse que le sol éprouve envers ma fiole. Peut-être qu’il m’aime, lui, le sol. Plus que mon père et son « sors d’là ». Sors. Je tends l’oreille, Golden Retriever en toc. « Il y a…quelqu’un » je souffle, en onassien. Avançant d’un pas. Puis de deux. De trois. Ma parole, s’il y a une demoiselle plus attire-guigne, qu’on me la présente. Respect. Mes mouvements se font hésitants, je pousse un soupir, portant une main à ma poitrine. Je bute contre quelque chose, distinguant devant moi, un point plus sombre. Je fouille, dans ma veste, sors ce briquet.  «  Ce » briquet. Parce que. Je ne sais pas ce qu’il peut bien foutre dans ma poche. La flamme danse sous mes iris. Attends. Je reprends, toujours en onassien : « Qui que tu sois, saches que je ne suis qu’une sombre conne de 20 tulipes, qui ne mérites certainement pas d’être coupée en rondelles. J’ai de longues et heureuses années – je l’espère- de vie devant moi… »  tutoyer : un fou ? un tueur ? Quelqu’un qu’on ne connait pas ? C’est pas correct en plus d’écharper la politesse. Je. Suis. Morte de trouille de toute façon, déjà. Mauvaise formulation. Mauvaise soirée. Ou pas.

-----------

baby we both know that
the nights were mainly made for saying
things that you can't say tomorrow day

Caï Henoe
Caï Henoe
+ avatar : tom
+ bouteilles à la mer : 57

Act I - Invictus (Libre) Empty
MessageSujet: Re: Act I - Invictus (Libre)   Act I - Invictus (Libre) EmptyJeu 8 Mai - 11:26

il retient son juron, difficilement, l'étouffe sur ses lèvres. palpe de la main l'endroit cogné, abattu sur le plancher sale et couvert d'une couche de poussière. il se relève, enfin, si lentement et se tenant le dos qu'il semblerait qu'un vieillard ait pris possession de son corps, de son dos. articulations qui craquent, os de verre.
une voix là, qui lui parvient aux oreilles. apeurée, aiguë, dialecte inconnu. il se retourne soudain. n'y comprend rien. n'y voit rien. quelqu'un d'autre que lui, dans cette bicoque hantée ? pas possible, pas croyable. un fantôme, oui, sûrement. ou le chant du vent dans sa tête qui lui joue des tours, des mauvaises blagues. animant les arbres, faisant danser leurs ombres contre les murs, de façon si sournoise, et de quoi faire bondir tous les poils sur le corps.
mais non, ce n'est pas une tromperie, parce que la voix s'élève encore, en même temps qu'une flamme apparaît éclairant le visage de la peur. d'autres mots, sonorités chantonnantes, s'assemblent pour former des phrases, toujours méconnaissables aux multiples idiomes que caï a pu rencontrer.
qui es-tu ?
ce sont les seuls mots qu'il peut dire, souffler, dans la nuit, jusqu'à elle. en anglais, parce que c'est la langue universelle, pas vrai ? en espérant qu'elle comprenne, qu'elle le parle. peut-être que c'est sa cabane, la sienne, qu'il a pénétré dans sa maison et cassé sa chaise. elle doit le prendre pour un fou. taré de se balader la nuit dans cette immense forêt. et lui pour une folle. tarée d'habiter cette baraque décrépite, si fatiguée qu'elle menace de s'effondrer. là, la preuve, un cadre auparavant en équilibre précaire sur une étagère, s'écroule à terre.
Gaïa Azul
Gaïa Azul
+ avatar : C. Russo
+ métier/études : Je te vends ce que je veux. Des légumes.
+ bouteilles à la mer : 201

Act I - Invictus (Libre) Empty
MessageSujet: Re: Act I - Invictus (Libre)   Act I - Invictus (Libre) EmptyJeu 8 Mai - 19:16

"Il a tourné sa vie dans tous les sens
Pour savoir si ça avait un sens l’existence"

Ca s’emboîte, presque. Parce difficulté est là, impressionnante, posant son séant sur ma bobine. Qui es-tu ? S’élève comme un murmure, le mouvement imperceptible d’une ruche, l’éveil. L’éveil s’agite. Mes yeux se plissent – désormais habitués à l’obscurité qui règne et à cette ombre qui s’est redressée à quelques mettre à peine. De l’anglais ? Un fou anglais ? Un psychopathe anglais ? Ou un américain. Ou un comment s’appelle ce continent déjà ? L’o-cé-a-nie ? Le pays ? L’Australie, il a cet accent presque habituel qui vient filer une sonorité qui me caresse l’oreille. « Toi. Toi, t’es qui ? » je lance, boomerang avec sujet et verbe. Pas d’erreur, je crois. Un bruit de verre qui se brise et moi qui sursaute, poussant un cri. Couine. Je. Couine. Aaaah. Peut-être qu’il est juste. Juste lui ? Comme moi, effrayé ? Comme moi, blessé ? Comme moi. Mais, il a la voix plus rauque. Lui. Il est un lui. Un garçon ou un homme, je crois. « Je suis moi » que je souffle, dans sa langue. Suspicieuse, j’esquisse quelques pas, sur le côté, essayant, à l’aide de ma flammèche, de distinguer un objet contendant. Tiens, que je puisse utiliser pour frapper Monsieur. S’il est ce fou, ce psychopathe. S’il est ce qui me fait peur. Quelle conne, quand même. Quand on y pense. Je suis moi. Pour qui il va me prendre ? Pour quoi ? « Est-ce que tu es un … » les mots se font attendre. Je cherche. Je cherche. Sécher les cours d’anglais, à l’époque, c’était un sacré passe-temps. « serial killer ? ». Je grimace, passant négligemment une main dans mes cheveux : « Pourquoi t’es là ? Pourquoi t’as allumé aucune bougie ? Pourquoi tu … » suspense, j’inspire profondément. L’inconnu fait peur. Cet inconnu-là, moins, bizarrement.  

-----------

baby we both know that
the nights were mainly made for saying
things that you can't say tomorrow day

Caï Henoe
Caï Henoe
+ avatar : tom
+ bouteilles à la mer : 57

Act I - Invictus (Libre) Empty
MessageSujet: Re: Act I - Invictus (Libre)   Act I - Invictus (Libre) EmptyDim 11 Mai - 12:03

dans l'encadrement de la porte, une silhouette se dessine, féminine, toute fine. le fantôme est parti, chassé par l'ombre de la fille et par ce briquet qu'elle tient, fièrement brandi devant elle, dans sa main. seule source de lumière suffisante. elle parle, elle s'adresse à caï. quelques mots anglais lancés au hasard. tant mieux, elle et lui vont pouvoir échanger.
caï, je m'appelle. et toi ?
un fracas à terre, des débris de verre au sol. est-ce qu'ils vont devoir nettoyer ? on verra ça plus tard. il sursaute, mais pas trop, il ne voudrait pas laisser paraître la vérité, il est une mauviette. mais elle, elle semble avoir peur de son ombre. elle pousse des petits cris, c'est pas possible qu'elle habite ici. en imaginant que ce toit soit habitable, faudrait être sacrément endurci pour endurer ces bruits de forêt et ces inconnus qui viennent squatter pas vrai ? il demande quand même, pour être sûr.
c'est ta maison, ici ?
elle se déplace, sous ses pas le bois craque. qu'est-ce qu'elle fout ? elle a peur, sans doute. caï, il lèvre les bras de part et d'autre de son corps, paumes ouvertes et tête d'innocent. c'est pas son but de l'effrayer, il voudrait pas qu'elle s'en aille et le laisser seul affronter ses cauchemars. un serial killer ? lui ? ce qu'on entend là, c'est le rire de caï. communicatif du genre, qui pourrait se répandre à la nuit, faire sourire les arbres et danser les étoiles. il s'était jamais posé la question, est-ce qu'il a l'air d'en être un sérieux ?
non, non, j'en suis pas un.
avalanche de questions soudain, trop de points d'interrogations marqués par des points de suspension. aucune hésitation à avoir. la vérité c'est ce qui sort de la bouche de caï.
j'ai vu cette cabane, j'ai voulu voir. j'ai pas vu de bougie nulle part, ni de quoi faire un feu. et toi qu'est-ce que tu fais là ? t'as pas peur ?
question rhétorique.

Contenu sponsorisé

Act I - Invictus (Libre) Empty
MessageSujet: Re: Act I - Invictus (Libre)   Act I - Invictus (Libre) Empty

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ONASSIS :: RPG - partir en exploration :: la cabane-